La pisciculture au service des oiseaux piscivores !

27-08-2015

Présentation d'un nouveau système anti-prédation assurant l’entière sécurité de l’avifaune piscivore.

C’est ce jeudi 27 août 2015 que Guy Marchive, directeur du GORNA (Groupement Ornithologique du Refuge Nord-Alsace) a présenté Alsa-pisci-protec, le nouveau système anti-prédation assurant l’entière sécurité de l’avifaune piscivore, notamment du balbuzard pêcheur et la préservation de l’équilibre économique des exploitations aquacoles. La présentation s’est déroulée à la pisciculture de Sparsbach en présence des partenaires financiers Christelle Mutschler, déléguée à l’action régionale d’EDF en Alsace et de Monique Jung , vice-présidente du Conseil Régional d’Alsace, ainsi que Jean-Claude Mutschler, directeur de Strasbourg Électricité Réseaux) pour son soutien matériel et son expertise technique.

C’est en mars 2009, suite aux incidents survenus à la pisciculture de Sparsbach ayant entraîné une importante mortalité de balbuzards pêcheurs que le GORNA a décidé de mettre au point ce système de protection. Après plusieurs années d’expérimentation, et disposant de toutes les informations techniques, des expertises financières et des compétences pratiques nécessaires, le GORNA a lancé les travaux de construction de deux structures en version définitive du concept en septembre 2014. L’achèvement est prévu pour mi-septembre prochain, date correspondante à la période haute de la migration automnale du balbuzard pêcheur, espèce inscrite sur la liste rouge de la faune menacée en France dans la catégorie « vulnérable ».

« Alsa-pisci-protect » est constituée d’une structure métallique à châssis en câbles autoportés avec protection horizontale par fils espacés de 10 à 12 cm au maximum et latérales par filets polyéthylène traités anti-UV en mailles.

Cette structure d’une surface totale de 2 282 m² concentre tous les perfectionnements acquis après plusieurs années de recherche. De plus, elle intègre deux objectifs environnementaux supplémentaires avec l’absence totale de béton pour les fondations (45 m3 utilisés pour le prototype) et une intégration paysagère renforcée par thermo-laquage, en vert foncé, des mâts porteurs.

Cette construction permet de supprimer définitivement les deux derniers points accidentogènes pour le balbuzard pêcheur, espèce protégée, dans la pisciculture de Sparsbach. Elle sera également utilisée comme module de présentation aux pisciculteurs et à leurs groupements professionnels ainsi qu’aux entreprises susceptibles de commercialiser ce nouveau concept en Alsace et … dans les 28 pays de la communauté européenne. Le GORNA compte en effet diffuser le concept sur le territoire communautaire et a protégé juridiquement le concept.

Acteurs très impliqués dans la protection de la nature, EDF et la Région Alsace ont décidé d’accompagner leur partenaire le GORNA, dans la réalisation de cette phase finale de mise au point du concept Alsa-pisci-protec. Sur un budget total de 73 400 euros, EDF a contribué à hauteur de 40 000 euros et la Région Alsace a consacré un budget de 18 700 euros (complétant ainsi les 22 000 euros versés pour la phase initiale). L’appui d’ESR s’est traduit par la mise à disposition de compétences et moyens techniques tels que des équipements de protection de pylônes pour l’avifaune.

La réalisation et le financement de cette action s’inscrivent dans les engagements de la Convention de coopération pour le développement durable signée entre le Groupe EDF et la Région Alsace en matière d’innovation et de protection de la biodiversité.

Soutenir le nouveau concept Alsa-pisci-protec, c'est également soutenir le dynamisme de la Région Alsace en matière d'innovation, de recherche et de protection de l'environnement, vecteurs essentiels du développement durable.

Reportage du 17 octobre 2012